facebook

FRANCOIS CURLET

Interview par Rebecca Lamarche Vadel


Capitale par hasard encore sous le choc face à la déferlante générale, Le Thalys fait son boulot. Des galeries pop stores réagissent. Les connaisseurs en safari Charles Eames s’arrêtent pour un goûter Mamy Nova au Sablon. Quelques institutions tentent le cosmopolitisme. Le haut de la ville offre majoritairement des galeries bourgeoises, l’ADN historique local, une circulation des œuvres de second marché et montre le vivant en concessionnaires du tour operator. Ixelles agréable, comme 50% de Bruxelles, a une population métro avec une teinte canal plus/be tv family pack. Au milieu, St-Gilles district folklorique tente le réveil artistique avec des activités de quartier. Le centre ville polyglotte, entre la Bourse, la rue Dansaert et le canal est le système nerveux de la vie artistique avec ses relais de production d’expositions en tous genres armé d’un réseau de cafés  adjacents, le laboratoire est ici. Molenbeek de l’autre côté du canal offre des ateliers avec un rôle de voiture-balai depuis plus de 10 ans pour une tentative non acquise de la réanimation du bas du centre ville et du canal. Un tissu associatif divers élargit la gamme d'entrée dans le monde des expos pour les jeunes artistes créant un réseau capillaire free market. La majorité des fameux collectionneurs locaux ne s’arrêtent pas dans le centre le trouvant incertain, ils préfèrent le haut propre à l'éventail plus calibré qui du coup pose la population artistique grandissante sur un boat people guettant qu’un ballot tombe de leurs soutes, comme pour la galette des rois certains auront une fève, d'autres des remous… Au final deux symptômes sont visibles. Ceux du haut de la ville ne donnent plus de boissons dans les vernissages à ceux du bas qui viennent voir pour y croire, et les expos sont aussi lues sur l’étalon des t-shirt, une impression frontale qui déteint au lavage. Il y a une faune universitaire en garde fou du fléau pop magazine, comme ailleurs. Anvers est la plus grande ville de Belgique pour les Anversois, Gand belle ville plus modeste, Liège la plus sympa et défoncée. Un musée fantôme en pleine Wallonie envoi des coups de cornes de brume, véritable poème surréaliste du Hainaut de briques et de politique. La Belgique est la ville prototype du futur, ses villes des sous-patates, qui parfois se mangent avec les mains, watch your step!

datas/interviews/i-120122-francoiscurlet/photos/01.jpg